L’édition 2015

« Il faut imaginer Sisyphe heureux. »

Vern Volume 2015

Du 5 septembre au 14 octobre 2015.

Exposition Vern Volume 2015
Stéphane Thidet, Sans Titre (Le Terril), 2008 © Marc Domage.

Inlassablement, Sisyphe pousse son rocher vers le sommet. Aussitôt le but atteint, il regarde la pierre dévaler la pente en quelques instants, pour s’immobiliser à son point de départ. Il redescend. Et recommence.

La vingtième édition de Vern Volume rassemble des artistes et des œuvres qui célèbrent la beauté du geste inutile et la poésie de l’absurde. Leurs processus de création sont fastidieux et démesurément compliqués, leurs matériaux pauvres et rendus méconnaissables par l’accumulation, leurs œuvres inlassablement détruites et reconstruites dans chaque nouveau lieu d’exposition. Mais c’est avec gaieté que les artistes s’attellent à ces perpétuels recommencements et à ces gestes répétés sans fin. C’est précisément dans l’inutilité de leurs entreprises que se fonde tout leur sens, inversant, de manière presque naïve, le système de valorisation de notre société basé sur la productivité et la rentabilité. Il en résulte des œuvres surprenantes et désarmantes par leur approche décomplexée et joyeuse d’une société qui s’avère souvent, elle aussi, démesurément compliquée. Il faut imaginer Sisyphe heureux.

Isabelle Henrion , commissaire d’exposition.

 

ANAÏS TOUCHOT – Œuvre: Ça sentait la poiscaille, 2015
LETIZIA ROMANINI – Œuvre: Mat der Nues bäilafen, 2009
STÉPHANE THIDET – Œuvre: Sans Titre (Le terril), 2008
BENOÎT PYPE – Œuvre: Fabrique du résiduel, 2012-1015
JACOB DAHLGREN – Œuvre: Peinture abstraite, 2001-aujourd’hui
JÉRÉMY LAFFON – Œuvres: Trésor de Mexico, 2011 et After School Enjoying, 2009
ESTELLE CHRÉTIEN – Œuvre: Ficelle agricole bleue, 2014
VINCENT MAUGER – Œuvre: Système adéquat, 2013